Humanités numériques jour 8, déjà en recherche de rythme (ou d’air)

En comparaison à une préparation physique de course à pied, je pourrai dire que j’ai fait les premiers jours en anaérobie alactique, à la manière du sprinteur, donc je suis déjà essoufflé !! Il va falloir trouver un registre en aérobie et donc déjà rentrer dans une phase d’endurance après l’euphorie des premiers jours.

Effectivement, difficile entre deux apéros du week-end, d’écrire une définition du travail collaboratif ou de l’autoconfrontation croisée… En plus, j’ai plus de 7 heures de train ce lundi matin pour rejoindre une formation que j’encadre avec Olivier Lerouge à l’Ecole Nationale de Voile, et la connexion en mode « hotspot » via le smartphone est bien aléatoire pour avancer sur les cours… Il me reste la réflexion en solo et donc mon blog d’étudiant.

Le cours de la semaine précédente me demandait de construire des scénarios visant à personnaliser l’apprentissage… à peine coucher quelques mots clés comme #autoevaluation, #autoevaluation_croisée sur mon schéma qu’il me prenait l’idée d’envoyer un message sur le forum de la formation pour inviter tous mes collègues à partager nos avancées dans nos propres schémas, et ainsi arriver collectivement à la meilleure note possible avant la note « sanction » nécessaire (dans le schéma éducatif actuel) pour pouvoir valider ce master. Je me suis resservi un verre de vin blanc avant de poster !! Je ne suis pas aller au bout de mon raisonnement, déjà essoufflé, je me suis dit qu’il me manquait un ingrédient majeur pour cette augmentation qualitative du travail, en effet, outre la possibilité que mes pairs refusent l’offre d’échange, il me manque du temps!

Après ces réflexions, je m’en vais tout de suite modifier mon schéma et intégrer la dimension ratio temps/efficacité qui est la marque aussi de la capacité à être autonome sur le long terme dans son travail. Finalement je m’énervais contre les coupures de connexions et un fond de mal de tête du au vin blanc (ou plutôt aux légumes mangés en trop grand nombre), mais ça a du bon !!

Par contre, il me reste une panique du moment, il va falloir que je trouve un sosie qui parle anglais pour faire une vidéo en anglais expliquant mon projet, ou un monteur vidéo qui pourrait doubler ma voix… demander une bière en anglais je suis tout juste capable alors parler 3 minutes !!!

Publicités

2 réflexions sur “Humanités numériques jour 8, déjà en recherche de rythme (ou d’air)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s